Partagez|

► Les peuples de Génosia ▣ à consulter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter Jeu 21 Mar - 19:31

❝ L E S  P E U P L E S  D E  G E N O S I A ❞
     Plusieurs communautés sont présentes au sein des terres de Génosia. Chacune possède ses propres caractéristiques, ses propres croyances et ses propres coutumes. Afin de vous permettre de connaître un peu mieux ces espèces, et choisir celle qui vous convient le mieux, nous avons rédigés quelques petites informations complémentaires qui, nous l'espérons, vous seront d'une aide précieuse. Si jamais vous avez encore des questions sans réponses après votre lecture, n'hésitez pas à contacter les administrateurs.


        Les Elfes {non-jouables}
Caractéristiques : Les Elfes sont les aînés des enfants d'Einorah et d'Imedras, les premiers a avoir posé le pied sur les terres de Génosia. Ils sont d'une beauté impressionnante et ensorcelante, leur peau étant très souvent aussi blanche que la neige et dégageant même, parfois, une lumière étincelante qui ne fait que renforcer leur charme naturel. Dire que de tous temps les Elfes ont été admirés pour leur physique ne serait que pure vérité.
Très proches des Hommes au niveau de l'apparence, il y a pourtant un détail qui les différencies : leurs oreilles. Celles des Elfes sont en effet beaucoup plus grandes et légèrement pointues, ce qui n'altère en rien leur charme. Quant à leurs yeux, ils sont, la plupart du temps, de couleurs claires (bleu, vert, gris, parfois même violets) et particulièrement brillants. Un trait caractéristique essentiel chez eux.
En plus de leurs oreilles, les Elfes possèdent également une autre spécificité : ce sont des êtres immortels, les seuls de tout Génosia. Maladies et vieillisse n'ont aucun effet sur eux, seule une blessure grave ou encore une profonde mélancolie peut séparer leur âme de leur corps. Qui plus est, il faut savoir que chez eux, la puberté arrive aux alentours de la cinquantième année, voire la centième année pour quelques uns. C'est quelques temps après cette période - entre la vingtaine et la trentaine pour un âge humain - que leur corps cesse de vieillir. Peu importe le temps qui passe, ils garderont à jamais cette silhouette.

Niveau caractère, les Elfes sont connus pour leur sagesse légendaire et leur impartialité. Pour beaucoup, ils sont de loin les êtres les plus sages et les plus respectables de tous les royaumes. Néanmoins, même s'ils ont parfois tendances à se considérer comme tel, les Elfes ne sont pas parfaits. Ils ont beau être sages, ils se montrent également très fiers, voire même prétentieux, ayant une certaine tendance à prendre les autres races de haut. Leur compétitivité, tout comme leur courage, est légendaire. Cependant, le fait qu'ils souhaitent rester impartiaux et à l'écart de la majorité des conflits, peut être perçu comme une certaine forme de lâcheté par d'autres peuples.

Talents et Capacités : De toutes les créatures qui peuplent les terres de Génosia, les Elfes sont de loin les plus douées. Ils sont dotés d'une grande intelligence, et ainsi ils ont réussi à se développer de manière plus qu'efficace dans de nombreux domaines. Par conséquent, leur talent à l'arc et à la lame elfique font d'eux des guerriers redoutables. On dit d'ailleurs que leurs armes figurent parmi les mieux forgées des six royaumes. En plus de cela, ils ont un goût très prononcé pour les arts : le chant, la poésie, ou encore la sculpture. Leur architecture se veut également très élégante et bien bâtie. Quant à leurs guérisseurs, ils sont parmi les meilleurs de tout Génosia. C'est pourquoi la médecine Elfique est réputée pour être la plus efficace de toutes. Bref, comme vous avez pu vous en rendre compte par vous-même, les Elfes semblent performants à tous les niveaux.
Les Elfes possèdent également des sens supérieurs à ceux des autres races, en particulier la vue et l'ouïe. Il n'est pas rare que l'un d'eux puisse percevoir ou entendre des choses qu'un Homme, par exemple, ne pourrait voir ou identifier. En plus de cela les Elfes sont capables de maîtriser les forces de la nature, ils peuvent commander à l'eau et aux plantes. Ils ont aussi la possibilité de voir l'avenir, sur une courte période - maximum une année. Il n'est donc pas rare qu'un Elfe puisse prévoir un évènement avant qu'il ne se produise, ou connaître une personne avant même qu'elle n'ait croisée sa route.

Religion : Les Elfes sont les serviteurs d'Einorah, la Créatrice. Pour eux, Imedras n'est que douleur, malheur et violence. Jamais ils ne se rallieraient à sa cause.
Langage : Entre eux, les Elfes parlent l'Elfique. Toutefois, ils maîtrisent parfaitement la langue commune et se montrent très aptes à l'utiliser dés qu'un étranger se présente à eux.
Relations avec les autres peuples : Depuis le début des temps, ils sont en conflit direct et ouvert avec les Dao-Siths, les Elfes noirs. Cependant, cela fait plusieurs siècles que les combats armés ont cessés, malgré un profond dégoût toujours présent envers leurs cadets. Les relations qu'ils entretiennent avec les autres races sont plutôt neutres, bien que leurs sentiments envers les Hommes semblent très ambiguës. S'ils n'éprouvent aucune haine à leur égard, ils ont tendance à les trouver beaucoup trop facilement corruptibles.
Contrée d'Origine : Les Elfes ont vu le jour au sein des eaux de la Baie de Cuiviénen, aux limites des terres d'Ilinar, en Lyndhraël. Depuis, ils n'ont jamais quitté leur terre mère.

Petits plus à savoir : Les Elfes naissent environ un an après leur conception. Leurs esprits se développent plus rapidement que leurs corps et ainsi, dés leur première année, ils sont capables de parler, de marcher et même de danser. Leur rapide maturation mentale fait qu'ils semblent aux yeux des autres espèces plus âgés qu'ils ne le sont vraiment.
- Les Elfes se marient librement et par amour. La monogamie est pratiquée et l'adultère est totalement impensable. Généralement, un Elfe s’unit à une seule et unique personne dans sa vie. Une fois qu'il est marié, rompre cette union est vu comme un véritable péché.
- Les Elfes sont végétariens, ils ne mangent aucune espèce animale. Ils se nourrissent essentiellement de légumes, de céréales et de fruits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter Jeu 21 Mar - 20:09

        Les Dao-Siths
Caractéristiques : Les Dao-Siths furent les secondes créatures à apparaître en Génosia. Surnommés les Elfes noirs, ou encore les Elfes sombres, ils sont la contrepartie obscure des Elfes, leurs aînés, qu'ils n'apprécient guère. Considérés comme des êtres appartenant aux ténèbres, les Dao-Siths n'ont jamais été attiré par la paix, la justice ou encore la poésie, mais toujours plus par les arts de la guerre, par le pouvoir et la puissance. Toutefois, cela ne signifie pas qu'ils soient tous ainsi, ou bien même "mauvais" de par leur naissance. Tout dépend de l'éducation qu'ils ont reçus et de leur choix de vie.
Très semblables à l'Homme au point de vue de l'apparence, ils en sont, à quelques détails près, une copie conforme. Cependant, leurs oreilles sont plus grandes et légèrement pointues, tout comme celles des Elfes. Toutefois, si la peau de leurs aînés se présente comme très pâle et parfois même irradiante de lumière, ce n'est pas le cas de celle des Elfes Noirs. En effet, le teint des Dao-Siths est loin d'être lumineux, ou même de dégager une lumière étincelante, il se veut beaucoup moins blanc et beaucoup plus proche de celui de l'Homme, celui des Kowitchs ou des autres espèces de Génosia. Quant à leurs yeux, ils varient entre le noir, le marron, le rouge et le doré, ou encore, dans de très rares cas, le blanc. Malgré un physique qu'on pourrait qualifier de moins "gracieux" que les Elfes, les Dao-Siths restent particulièrement séduisants, majoritairement dotés d'une grande beauté. Nous disons bien majoritairement, car il arrive parfois que la maîtrise du côté obscur de la Force entraîne quelques changement d'apparence chez un individu et le rende totalement méconnaissable. Ceci n'arrive que lorsqu'on atteint une grande maîtrise du côté obscur. On dit que ce changement est signe que les ténèbres commencent peu à peu à dévorer l'âme et l'esprit du seigneur Sith, les dommages se traduisant par des mutations physiques, entre autres.
Contrairement aux Elfes dits blancs, les Dao-Siths ne sont pas immortels. En effet, ces derniers ont perdu ce privilège lorsqu'ils ce sont tournés vers le côté obscur. Ainsi, afin de prolonger leur existence et d'obtenir une jeunesse éternelle, ils boivent quotidiennement du sang de licornes, bien connu pour ses bienfaits.

D'un point de vue caractériel, les Elfes noirs sont des êtres plutôt durs, qui peuvent paraître assez froids et distants, mais aussi très fiers, un trait de caractère qu'ils partagent avec les Elfes blancs. Convaincus d'être supérieurs aux autres races, ils ont tendance à se montrer hautains envers eux.
Croire que les Dao-Siths ne sont que des monstres d’agressivité incapables de ressentir la moindre émotion serait la plus grande des erreurs. Ils peuvent éprouver toutes sortes de sentiments, et la plupart du temps de manière démesurée... Comme si aucune barrière, aucune restriction, n'existait. Ce qui, disons le clairement, peut être à la fois malsain, dangereux et excitant.

Talents et Capacités : Grands rivaux des Elfes dans la plupart des domaines, les Dao-Siths maîtrisent à la perfection l'art de la forge. Leurs armes sont aussi performantes que celles de leurs aînés, si ce n'est peut être même plus. Les Elfes noirs maîtrisent aussi bien le maniement de l'épée que celui de l'arc. Quant à leurs guerriers, ils sont implacables, se montrant beaucoup plus sauvages que tous les autres peuples réunis lorsqu'ils se trouvent sur un champ de bataille. Les Dao-Siths sont également de bon bâtisseurs et leurs guérisseurs, si on peut encore les nommer ainsi, sont eux aussi très doués, n'hésitant pas à se servir des "bienfaits" du côté obscur pour guérir les leurs. Les rumeurs disent qu'ils seraient même en mesure de ressusciter les morts.
Ils partagent également les même pouvoirs que les Elfes, c'est à dire qu'ils ont eux aussi des sens plus aiguisés, en particulier l’ouïe et la vue. Ils sont également capables de commander aux éléments météorologiques. Quant au commandement de l'eau, des plantes... Ils n'ont plus accès à un tel don, la nature les en a privé lorsqu'ils ont rejoint le côté obscur. Néanmoins, ils sont toujours capables de voir l'avenir sur une courte période - maximum une année. De plus, leur maîtrise du côté obscur leur donne accès à de nombreux pouvoirs :

- Sens de Force : Permet de sentir les perturbations dans la Force et déceler le côté opposé
- Télékinésie : Déplacements d'objets par la pensée.
- Télépathie : Lire dans les pensées, communication mentale avec une personne.
- Téléportation : Déplacement instantané à un endroit distant de quelques mètres seulement.
- Voile de Force : Permet de devenir invisible.
- Absorption de vie : Draine la force vitale d'une personne pour guérir l'utilisateur.
- Éclairs de force : Produit des éclairs pour torturer ou tuer un adversaire
- Étranglement de Force : Permet d'étranger une personne à distance.
- Tempête de Force : Plus puissant des pouvoirs, crée un tourbillon géant d'énergie capable de détruire la moitié d'une ville.
NB : Un Seigneur Sith possède ses pouvoirs de base plus trois dons accordés par la Force. Un apprenti lui possèdera ses pouvoirs de base avec seulement un don accordé par la Force.

Religion : Dés leur naissance, les Elfes Noirs ont montré un amour et une fidélité plus importante envers Imedras qu'envers Einorah, cette dernière ayant crée les Elfes blancs et son compagnon les Dao-Siths. Ainsi, la quasi-totalité des Elfes sombres ont choisis de vénérer le Gardien du monde des morts et avec lui, le côté obscur de la Force . Ils sont alors devenus des créatures avides de pouvoirs, des êtres envieux, jaloux et agressifs, des Seigneurs Sith, les seuls qui existent dans tout Génosia.
Langage : Les Dao-Siths parlent entre eux une forme inspirée du langage Elfique. Si la grande majorité des mots restent identiques, quelques uns se veulent totalement différents. Ils maîtrisent tout aussi bien la langue commune et sont capables de l'utiliser si jamais l'occasion se présente.
Relations avec les autres peuples : Depuis le début des temps, ils sont en conflits direct et ouvert avec les Elfes. Cependant, cela fait plusieurs siècles que les combats armés ont cessés, malgré un profond dégoût toujours présent envers leurs aînés qu'ils considèrent comme inférieurs et faibles. De toute manière, c'est ainsi qu'ils voient la plupart des autres êtres vivants. Le seul peuple avec lequel ils entretiennent de bonnes relations est celui des Kowitchs, qui les approvisionnent en licornes. Toutes les autres civilisations les craignent ou ne les apprécies guère.
Contrée d'Origine : Les Dao-Siths ont vu le jour au sein des eaux de la Baie de Cuiviénen, aux limites des terres d'Ilinar, en Lyndhraël, tout comme les Elfes. Cependant, peu de temps après leur venue au monde, ils ont migré vers Mortaïrel, pour s'éloigner des Elfes blancs.

Petits plus à savoir : De nos jours, les Elfes sombres qui refusent d'adhérer au côté obscur sont emprisonnés et torturés, voir même parfois brisés jusqu'à ce qu'ils acceptent de se soumettre. Il n'est pas rare que durant cette période de torture et de "dressage" les victimes soient nombreuses.
- Chaque mois, les Dao-Sith organisent ce qu'ils nomment "les jeux de Mortaïrel". Semblables aux combats de gladiateurs, ces jeux voient s'affronter, jusqu'à la mort, les Seigneurs Sith qui utilisent leurs armes et tous leurs pouvoirs pour obtenir la victoire. Vu comme un évènement incontournable en Mortaïrel, ces jeux peuvent apporter le respect, la gloire et la fortune à celui qui les remporte.
- Les Elfes noirs sont insensibles à la conversion des femmes Kowitchs. Il semblerait que le côté obscur les protègent d'un tel pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter Jeu 21 Mar - 20:15

        Les Kowitchs
Caractéristiques : Les Kowitchs sont les troisièmes enfants du couple de divinités, ils sont donc apparus à la suite des Elfes et des Dao-Siths. D'après la légende, les hommes auraient été crées par Imedras, à partir de lave en fusion, tandis que les femmes auraient vu le jour grâce à l'intervention d'Einorah, qui aurait utilisé une corne de licorne ainsi que l'une de ses larmes pour les faire venir au monde.
D'apparence quasi identique aux Hommes, les Kowitchs disposent néanmoins d'une différence non négligeable : chaque être appartenant à cette espèce possède, en bas du dos, une sorte de "dorsale", une petite partie du corps qu'on nomme le "ko". Le ko contient toutes les passions, les émotions mais également la personnalité de chaque individu appartenant à la race des Kowitchs. C'est également en son sein que les pouvoirs des Kowitchs se concentrent et se développent. Ainsi, ce "membre", si on peut l'appeler ainsi, est essentiel pour cette civilisation, il est une partie à part entière de leur corps, aussi importante qu'un bras, qu'une jambe etc. Si ce n'est même plus. Cette distinction mis à part, les habitants d'Odentaï sont les copies conformes des Hommes. C'est pourquoi il est parfois impossible de les différencier si on ne pose pas les yeux sur le ko en tout premier lieu.

Au niveau caractériel, la race Kowitch se veut très intelligence et rusée. De tous temps, elle a su tirer son épingle du jeu dans toutes les situations, parfois même en trahissant ses alliés pour s'associer à d'autres, se rangeant très souvent du côté de ceux qui ont le plus d'influence, qui détiennent le pouvoir, ou qui peuvent leur apporter quelque chose en retour. Cette stratégie leur a permis d'évoluer, de se développer et d'acquérir un certain nombre de richesses. Cependant, ceci leur a également couté leur réputation. De nos jours, les Kowitchs sont vus comme des opportunistes, des êtres indignes de confiance. Il s'agit bien entendu d'une idée préconçue, d'une image qu'on raconte et qu'on entretien jours après jours, mais qui ne définie pas forcément à la totalité de l'espèce.
Qui plus est, leurs "traditions" ne jouent pas non plus en leurs faveurs. En effet, depuis toujours, en Odentaï, les hommes gouvernent en maîtres absolus et les femmes sont réduites en esclavage. Cette pratique, contraire aux lois républicaines, a toujours révoltée les membres du Sénat qui, pourtant, n'ont jamais rien fait pour arranger les choses, principalement à cause des rumeurs qui circulent sur les femmes de ce pays. D'après ce qu'on raconte elles seraient maudites, possédées par une force qu'il faut à tout prix contenir. Alors, bien que l'esclavage soit prohibé, la peur fait qu'on laisse faire, sans rien dire.

Talents et Capacités : Les Kowitchs sont connus pour être les plus grands bâtisseurs de tout Génosia. On dit leurs monuments et leurs habitations à la fois splendides, très raffinées et bien bâties, encore mieux que celles des Elfes et des Dao-Sith. Sans hésitation, l'architecture est leur grand point fort, tout comme la forge. Bien que leurs armes sont jugées moins performantes que celles des Elfes et de leurs cadets, elles restent tout de même mieux forgées que celles des Hommes, et plus résistantes.
Quant à leurs dons, ils sont différents selon le sexe. Nous commencerons donc par les pouvoirs accordés aux hommes - puisque la galanterie est une notion totalement inconnue pour ce peuple. Ces derniers sont pyroxènes, cela signifie qu'ils sont capables de créer et de maîtriser le feu. De plus, ils sont insensibles à la douleur que peut provoquer cet élément, ce qui signifie qu'ils ne peuvent être blessés ou tués par son intermédiaire, ni même se brûler au contact des flammes. Leur pouvoir tire son énergie du soleil. De ce fait, une éclipse provoquerait une perte de pouvoir immédiat chez tous les maîtres du feu, et l'arrivée d'une commette, les renforcer.
Pour ce qui est des femmes, elles ont à leur disposition un pouvoir bien particulier, celui de détruire l'âme d'une personne par la force de l'amour. On appelle ce don la conversion. La victime devient alors son esclave, obéissant à tous les ordres que sa "maîtresse" lui donne au nom de l'amour qu'il éprouve pour elle. C'est pourquoi ce pouvoir effraie tellement de gens, car il suffit d'un seul contact, d'un seul touché, pour devenir une simple marionnette.
NB : Pour les connaisseurs "d'Avatar : The Last Airbender", le pouvoir des hommes est comparable à ceux des maîtres du feu. Quant à ceux qui seraient des adeptes de "Legend of the Seeker", celui des femmes est identique à ceux des Inquisitrices et fonctionne de la même façon.

Religion : Il n'y a aucune religion officielle en Odentaï. Pour les Kowitchs, la religion est une affaire appartenant au domaine privé, chacun choisit sa propre voix. On note toutefois une majorité de personnes tournées vers le culte de la Créatrice, bien qu'il se murmurerait que le grand souverain lui même serait un partisan du dieu des ténèbres.
Langage : Les Kowitchs parlent seulement la langue commune.
Relations avec les autres peuples : Ces dernières vont de tendues à neutres pour la plupart. Beaucoup vous diront qu'ils n'apprécient pas le traitement réservés aux femmes, que les Kowitchs ont mauvaises réputations ou encore qu'il est impossible de leur faire confiance, mais c'est aussi ces mêmes personnes qui n'oseront jamais rien faire pour changer les choses à cause des fameuses rumeurs... Bref, tout un tas de relations très complexes. L'exception est celle qu'entretiennent les Kowitchs avec les Dao-Sith, leurs alliés depuis quelques temps déjà.
Contrée d'Origine : Les terres volcaniques d'Odentaï, un territoire rempli de ressources où ils ont vu le jour et qu'ils n'ont jamais quitté depuis.

Petits plus à savoir :

         Les Femmes
- Une fois que le corps d'une femme a atteint sa maturité - entre 15 et 22 ans - elle doit subir la colotomie. Cette "opération" a pour but de sectionner le ko, la privant alors de toutes ses passions, de toutes ses émotions mais également de sa personnalité et de ses capacités. Sans le ko, elle devient docile et maniable, obéissant à tous les ordres qu'on lui donne sans poser la moindre question. C'est ainsi que l'individu masculin la contrôle. Toutefois, après un certain temps, le ko commence à repousser. C'est pourquoi la colotomie doit être répétée tous les ans afin d'éviter que la femme Kowitch ne retrouve tous ses moyens.
- Lorsque le ko arrive à maturité, il se met à flamboyer, signe que la jeune fille est fertile et prête à se marier. C'est également à cette période que ses pouvoirs se développent.
- Tout rapport sexuel est dangereux pour les femmes Kowitchs si le "ko" n'est pas sectionné car pendant l'acte, sous l'effet du plaisir, dans un moment d'extase, elles perdraient tout contrôle et leur pouvoir se déchainerait sur leur compagnon de telle façon qu'il deviendrait leur esclave, à tout jamais.
- Demandant énormément d'énergie, l'utilisation de ce pouvoir nécessite un temps de "recharge". Ainsi, après en avoir fait usage sur une personne, la jeune femme doit attendre plusieurs minutes, ou plusieurs heures. Plus elle sera entraînée à utiliser la conversion, plus le temps de recharge sera court.
- Certaines femmes, un petit nombre seulement, ont accès à une puissance supérieure aux autres, une force incommensurable que l'on nomme le Kun Dar. Associant la haine à l'amour (pouvant donc être utilisé pour la protection d'un être aimé ou alors par simple vengeance), ce pouvoir ne peut être invoqué que dans un moment de désespoir extrême, un état dans lequel la jeune femme ne pourra plus être raisonnée, elle sera comme possédée par ce pouvoir qui la rendra encore plus redoutable qu'une douzaine d'hommes. N'ayant plus à attendre le rechargement de sa faculté, elle peut l'employer à tout instant, plusieurs fois d'affilée et sur plusieurs personnes à la fois, sans même avoir à les toucher.
Plus considéré comme une malédiction qu'une bénédiction, le Kun Dar est dévastateur et très souvent incontrôlable. Rares sont celles qui parviennent à le dompter. On dit d'ailleurs qu'il ne peut être stoppé que par l'assassinat de son hôte.

         Les Hommes
- Leur ko arrive à maturité entre 16 et 23 ans environ. Contrairement aux femmes, eux ne subissent pas la colotomie car leurs pouvoirs ne sont pas considérés comme une malédiction et dangereux pour leur propre espèce. Au contraire, ils sont même vu comme un symbole de puissance et de fierté. Plus la maîtrise du pouvoir est grande, plus on est respecté.
- On distingue deux catégories de pyroxènes : ceux qui manipulent la flamme rouge et ceux qui manipulent la flamme bleue. La flamme rouge est une flamme ordinaire, tandis que la flamme bleue est une flamme d'une chaleur plus intense, et par conséquent, le feu est plus dévastateur et plus difficile à contrôler. La maîtrise de la flamme bleue ne concerne que peu d'individus et semble également être héréditaire.
Les plus puissants maîtres du feu sont capables de maîtriser un niveau dit supérieur à celui de la simple manipulation du feu : le contrôle de la foudre, qui représente l'apogée de la maîtrise du feu, le plus haut niveau.
- Tout comme les femmes, le ko contrôle les pouvoirs dont les individus masculins sont dotés. Lorsqu'il arrive à maturité, il se met à flamboyer, signe que le jeune garçon est enfin devenu un homme et qu'il est prêt à choisir une épouse et à développer ses capacités.
Cependant, dans les premiers temps, l'énergie émise par le ko est très difficile à contrôler pour eux, elle est considérable et provoque une forte fièvre et la sensation très désagréable d'avoir la peau littéralement en feu. Ces effets s'atténuent avec le temps, et avec l'entraînement ils peuvent disparaître totalement.
- Les hommes craignent énormément les pouvoirs que les femmes possèdent, c'est pourquoi ils ont décidé de les asservir. Ils pensent que si jamais elles étaient libres de leurs mouvements, libres de développer leur don, elles provoqueraient le chaos et la fin de toute civilisation, particulièrement celles qui possèdent le Kun Dar. C'est un enseignement qu'on apprend aux garçons - qui sont constamment séparés des filles - depuis des générations et des générations, et qui continuera certainement encore longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter Jeu 21 Mar - 20:18

        Les Mermaids {non-jouables}
Caractéristiques : Apparues peu de temps après les Kowitchs, les Mermaids, ou également appelées Sirènes ou bien même Êtres de l'eau, sont des créatures sous-marines qui se présentent sous la forme d’individus mi-humain, mi-poisson. Si la partie supérieure de leur corps est identique à celle des Hommes, ce n'est pas du tout le cas de la partie inférieure qui se présente sous la forme d'une splendide queue de poisson pouvant varier au niveau de la longueur mais aussi de la couleur. On peut donc en contempler des dorées, des bleues, des vertes, des violettes etc.
Comme vous l'aurez sans doute deviné, l’élément naturel des Mermaids est l'eau. Néanmoins, elles sont en mesure de vivre sur la terre ferme et donc de quitter leur milieu naturel. Dans de tels cas de figure, les nageoires, une fois sèches, se transforment en jambes, permettant à la Sirène de pouvoir marcher. Lorsque l'Être de l"eau se trouve dans cet état, il est impossible de le différencier des représentants de la race humaine. Cependant, attention, les Mermaids ne peuvent vivre sur terre que pendant une courte durée - environ une semaine. Si elles restent trop longtemps éloignées de leur milieu naturel elles finiront par se "dessécher" et mourir, comme un poisson qu'on garde trop longtemps hors de l'eau. Afin de pouvoir prolonger ce temps - le maximum qu'on est vu étant deux semaines - les Sirènes peuvent ingurgiter une grande quantité d'eau au cours de la journée, ou encore être au contact de cet élément à plusieurs reprises par le biais de bains etc. Mais il y aura toujours un moment où elles devront se résoudre à abandonner leurs jambes, du moins pendant un temps.

En ce qui concerne leur caractère, les Mermaids sont doux et pacifistes. Ce sont des êtres très discrets, sensibles et timides, mais à la fois terriblement curieux... Ainsi, il est rare qu'ils aillent à la rencontre d'autres individus, ils font au contraire tout leur possible pour les éviter, ne vivant qu'en compagnie de leurs semblables. Mais malgré tout, ils prendront un grand plaisir à les espionner, pour apprendre, pour satisfaire leur curiosité. Certains, un nombre tout de même assez limité, préfèreront d'ailleurs quitter leurs contrées pour explorer le monde et en découvrir tous les secrets.
A savoir que les Êtres de l"eau sons totalement végétariens, ils ne se nourrissent que de plantes et d'aucun animal, que ce soit une créature terrestre ou une créature sous-marine. Pour eux, tuer est impensable, même pour se nourrir est survivre. Chaque vie à pour ces créatures une importance capitale.

Talents et Capacités : Les Mermaids sont connus pour être les plus grands cultivateurs des six royaumes. On dit que certains passent leurs journées dans leurs serres sous-marines à entretenir avec amour leurs potagers ou autres cultures. Leurs méthodes sont particulièrement douces et respectueuses de la nature, mais aussi extrêmement performantes. On dit que leur nourriture est la plus savoureuse de tout Ilinar. De plus, ils sont passionnés par les arts, que ce soit le chant, la musique, ou l'écriture, et excellent donc dans ce domaine. Pour eux, l'art occupe une place très importante, beaucoup plus que la politique ou encore que la guerre. La plupart préfèrent d'ailleurs oublier que le monde extérieur existe, restant enfermés dans leur petit monde parfait.
Bien qu'ils soient très performants dans le domaine des arts et de l'agriculture, et assez doué en architecture et en médecine, le point faible des Êtres de l'eau est très certainement l'art de la guerre, et les armes. Quoi de plus logique, pour un peuple pacifique ?
Les Sirènes sont en mesure de créer et de contrôler l'eau, elles possèdent donc le pouvoir d'Aquakinésie. De plus, lorsqu'elles sont dans l'eau, elles ont la possibilité de devenir totalement invisibles si elles le désirent, ce qui peut être très utile pour échapper à un poursuivant. On dit qu'elles peuvent également communiquer avec toutes les espèces animales des fonds marins et que leur nageoires leur permettent de se déplacer à une vitesse folle.

Religion : Vu leur tempérament, il est clair que les Mermaids vénèrent Einorah, la déesse de la vie.
Langage : Les Mermaids ne parlent que la langue commune, si on oublie celle des animaux des fonds sous-marins.
Relations avec les autres peuples : Ne sortant que très rarement de leur habitat naturel, on ne peut pas dire que les Sirènes aient de véritables alliés comme de véritables ennemis. En vérité, elles passent presque inaperçues au sein de Génosia et n'entretiennent donc aucune relation particulière avec aucun peuple, même si, comme tous les autres, elles éprouvent une certaine rancœur envers les Hommes.
Contrée d'Origine : Les Mermaids sont originaires d'Aquerilon et vivent dans les profondeurs du Lac Pamora. Bien que leurs cités soient sous-marines, elles sont constituées de plusieurs chaînes de "bulles" qui ne laissent passer aucune goutte d'eau et qui sont remplies d'oxygènes. Ce qui signifie qu'une fois dans leurs demeures, les Êtres de l'eau retrouvent leurs jambes.

Petits plus à savoir : Opposés à toute forme de violence, ils ne l'utilisent qu'en tout dernier recours, lorsqu'il n'y a aucune autre solution. Seulement, il est toujours extrêmement difficile pour eux de prendre une vie car ils trouvent cela totalement inhumain et en désaccord avec la Créatrice.
- A l'adolescence, chaque sirène se lie d'amitié avec un Narval, qui lui servira de gardien lorsqu'elle parcourra l'océan. On raconte que ce lien dure jusqu'à la mort de l'un des deux individus et lorsque cela arrive, la souffrance serait quasi-insupportable pour celui encore en vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter Jeu 21 Mar - 20:22

        Les Hommes
Caractéristiques : Cadets des enfants d'Einorah et d'Imedras, les Hommes, ou autrement appelés, les êtres sans dons, sont les derniers à être venus au monde. Considérés comme les individus les plus "faibles" de Génosia, ils sont les seuls à ne posséder aucune capacité, aucun pouvoir qui ne sorte de l'ordinaire. Par conséquent, les autres peuples ont toujours vu les Hommes comme des êtres inférieurs, presque négligeables. Néanmoins, c'est un tort, bien qu'ils n'aient pas le moindre don, ils sont plein de ressources et capables d'accomplir de grandes choses. Au bout du compte, ils pourraient bien en surprendre plus d'un dans un avenir proche. Qui plus est, il ne faut pas oublier que de toutes les civilisations, celle des Hommes est la seule, à ce jour, à avoir réussi à dompter les prédateurs les plus féroces qui existent : les dragons. Malgré tout, en dépit de cette prouesse, jamais les Elfes, les Dao-Sith, les Kowitchs ou encore les Mermaids n'ont adressé de messages de félicitations.
Au niveau de l'apparence, les Hommes sont également tout ce qu'il y a de plus ordinaire, sans aucune particularité. Quant à leur personnalité, les Hommes sont encore une fois, sur ce point là, jugés inférieures aux autres. En effet, on les traite de tricheurs, de moins que rien, de simplets ou encore d'êtres ambitieux très facilement corruptibles... Bref, si vous ne l'aviez pas encore compris, vous comprendrez maintenant que les Hommes sont en quelque sorte les parias des six royaumes, ceux qu'on laisse de côté et dont on ne ce soucie que très rarement.
Ainsi, les Hommes nourrissent une certaine rancœur envers chacun de leurs aînés. Désireux de prouver leur valeur, ils essaient chaque jour de se surpasser dans tous les domaines, espérant un jour pouvoir rabattre le caquet de ceux qui depuis des siècles les prennent de haut. En mesure de réaliser le meilleur, tout comme le pire, les Hommes sont sans aucun doute la création la plus fragile des deux divinités.

Talents : Les Hommes, si on doit les comparer aux autres races, sont certainement les moins doués. Toutefois, leurs armées restent performantes, leur agriculture et leur architecture aussi, même s'ils ne parviennent à égaler les autres communautés. Ils ont néanmoins réussi dans un domaine où aucune autre espèce n'a connu le succès : le dressage des dragons. Le contrôle qu'ils ont réussi à avoir sur ces bêtes est quasi totale et réellement impressionnant. Dés qu'un humain arrive à dompter un dragon, il devient alors ce qu'on nomme un dragonnier, un homme, ou une femme, qui chevauche un dragon. Les dragons sont alors utilisés pour diverses tâches : bâtir des monuments, patrouiller au sein du royaume etc. D'autres encore sont entraînés au combat au cas où une nouvelle guerre viendrait à éclater.
Même s'ils refuseront toujours de l'admettre, et qu'ils auront certainement tout autant de mal à le digérer et à l'accepter, bon nombre de civilisations restent bouches bées devant le travail que les Hommes ont réussi à faire avec les dragons.

Religion : La religion officielle de Byzantia est celle du culte de la Créatrice, Einorah. Après, allez savoir si tout le monde vénère la déesse de la vie. Comme vous le savez, les Hommes sont aisément corruptibles.
Langage : Les Hommes ne parlent que la langue commune.
Relations avec les autres peuples : Les liens qu'entretient les Hommes avec les autres nations sont très complexes... Les autres races éprouvent une profonde rancœur envers eux car ils furent les premiers à tomber sous l'influence des artefacts. Ce sont eux qui ont donné le premier coup et par conséquent déclenché la guerre. Même si par la suite les autres civilisations ont suivi, les humains sont toujours ceux sur qui on rejette la faute. De plus, le fait qu'ils ne possèdent aucun pouvoir n'aide pas vraiment... Il est clair qu'ils souffrent de discrimination. Ainsi, même si beaucoup de peuples ne les haïes pas et ne souhaitent pas les voir disparaître, si ce n'est les Dao-Sith, on ne peut pas dire qu'ils les apprécient vraiment.
Contrée d'Origine : Ils vivent en Byzantia. S'adapter au territoire leur a demandé un certain temps, étant donné qu'il est à la fois forestier et montagneux, mais ils ont réussi à en tirer le maximum et à dominer leur environnement.

Petits plus à savoir : Une fois adolescent, chaque individu peut prétendre devenir un dragonnier. Seulement, on ne le devient pas du jour au lendemain. Tout d'abord, il faut que l'apprenti trouve l'œuf de dragon qui lui convient, celui qui abrite la créature qui sera unie à lui jusqu'à sa mort. Parfois, cela peut prendre plusieurs mois, mais il est impossible de se tromper car l'œuf n'éclora que lorsque son véritable dompteur le touchera. Une fois le dragon venu au monde, le jeune dragonnier passera plusieurs semaines en sa compagnie, jour et nuit, afin que leurs âmes s'entremêlent. Ce n'est qu'ensuite que le véritable entraînement commencera, quand les deux êtres seront totalement en phases.

© INFOS RÉDIGÉES PAR BICHOU
Toute reproduction est interdite
. Merci de respecter mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❦ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ► Les peuples de Génosia ▣ à consulter

Revenir en haut Aller en bas

► Les peuples de Génosia ▣ à consulter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A FEAST FOR CROWS ™ Ϟ Episode I :: a d m i n i s t r a t i o n :: The Truth Beneath the Rose-