Partagez|

► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 15:30

❝ L E S   S O C I E T E S  D E  G E N O S I A ❞
     A présent, il est temps de parler politique. Comme vous l'avez peut être déjà compris, Ilinar est une République gérée par le Sénat. Toutefois, chaque royaume possède toujours son propre système politique. Afin de vous permettre de comprendre tout ceci, nous mettons à votre disposition quelques informations complémentaires qui, nous l'espérons, vous serviront. Si jamais vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter l'équipe administrative.


        Le système politique d'Ilinar
La Genèse : Aux origines, les six royaumes étaient tous indépendants, chacun possédait son propre système politique et gouvernait comme il lui plaisait son propre territoire ainsi que son propre peuple, sans subir aucune influence extérieure. A cette époque, les différents royaumes n'avaient que très peu de contacts les uns avec les autres. Certes, certaines alliances étaient faîtes afin de pouvoir s'assurer des alliés en cas de conflits ou encore pour réaliser des échanges commerciaux ou autres, mais les relations entre les civilisations étaient très différentes en ce temps là.
Puis un jour, après plusieurs siècles de paix, parfois dérangée par quelques conflits mineurs, une guerre sans précédents finit par éclater. Pendant soixante quinze longues années, le sang coula à chaque seconde de chaque heure, de chaque jour. Quand les combats touchèrent finalement à leurs fins, on prit le temps de porter un regard sur les erreurs du passé et on comprit que les choses ne pouvaient rester comme elles étaient. C'est alors qu'un traité de paix fût signé, permettant une bonne fois pour toute de tirer un trait sur le passé et de repartir sur de bonnes bases en signant le début d'une toute nouvelle ère.

Les débuts de la République : Pour éviter qu'un jour une guerre aussi meurtrière que la précédente puisse se reproduire, on choisit de donner sa chance à un tout nouveau système, celui de la République. Au lieu de n'être que six royaumes indépendants, les cinq espèces restantes choisirent de s'unir, afin de pouvoir préserver la paix. C'est à cette même période que le Sénat, parlement monocaméral de la République, fût crée. Chaque peuple eu alors la chance d'être représenté par sa propre délégation sénatoriale constituée d'une douzaine de sénateurs, qui pouvaient être élus ou nommés en fonction du pays d'origine. Ces sénateurs sont alors encadrés par un chancelier, le chancelier suprême, celui qui est à la tête du Sénat, élu par les sénateurs.
Le Sénat est très vite considéré comme un endroit de discussions politiques ou l'on peut débattre des problèmes qu'on rencontre avec les autres races et donc les régler dans le calme, sans qu'une seule goûte de sang ne soit versée. Vu comme une sorte de pouvoir législatif et exécutif, le Sénat peu également choisir d'instaurer certaines lois concernant les six royaumes, imposant une constitution, des principes fondamentaux qui doivent être respectés... Ce qui bien entendu provoqua certains mécontentements car même si les rois et les reines restaient maitres de leur propre territoire, certaines règles pouvaient les empêcher de faire tout ce qu'ils désiraient et d'avoir un contrôle total sur leurs sujets.
Depuis sa création, le Sénat est basé sur l'ïle de Catriclès et travaille en étroite collaboration avec l'Ordre Jedi, considéré comme protecteur de la paix et de la République.
Toutefois, avec le passage des années, les liens crées entre les différents royaumes ont fini par se détériorer. Aujourd'hui, même si le régime tiens encore debout, il est menacé par l'apparition du mouvement séparatiste qui prône l'inefficacité du système.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 15:54

        La société des Elfes
Société : Le régime politique de ces créatures se veut difficile à définir. S'il peut faire légèrement penser à la monarchie, il est certainement beaucoup plus proche de la société féodale. En effet, chez les Elfes on s'organise par clans, chaque clan possédant sa propre cité, sa propre région ainsi que ses propres dirigeants. Ainsi, chaque groupe a son propre roi et sa propre reine, tous deux ayant des rôles égaux et la même influence - pour les Elfes la femme n'est en aucun cas inférieur à l'homme, elle est son égale. Tous les rois et reines du royaume travaillent en étroite collaboration afin de pouvoir diriger le territoire efficacement. Régulièrement, tous se retrouvent à Gondolin, la capitale, afin que le Grand Conseil puisse se réunir et discuter des points importants.
Les monarques sont bien entendu placés tout en haut de la pyramide sociale mais ne dirigent aucunement seuls, ils sont entourés d'un conseil restreint, de conseillers si vous préférez. Ce conseil a pour but d'épauler, d'assister et de guider les souverains au cours de leur règne. Le conseil est généralement composé de cinq membres : Le Grand Argentier, responsable des finances royales ; le Maître des Lois, responsable de la justice ; la Dame Abbesse ou le Grand Abbé, représentant de la religion et simple conseiller ; le "Maître des Chuchoteurs", en charge de la collecte et du regroupement des renseignements et rumeurs glanés auprès d'informateurs et finalement le Commandant des armées et responsable de la sécurité de la capitale.
En ce qui concerne le Grand Conseil, il faut savoir que le plus souvent, c'est la reine de Gondolin qui le préside, son époux étant occupé par les affaires du Sénat. Par ailleurs, si jamais un roi et une reine venaient à mourir, pour une raison ou pour une autre, ce serait l'aîné de leurs enfants - garçon ou fille - qui prendrait la succession. Il serait alors en son pouvoir de nommer un nouveau conseil si jamais il le désirait.

Traditions, Us & Coutumes : Les Elfes sont végétariens, ils ne mangent aucune espèce animale. Ils se nourrissent essentiellement de légumes, de céréales et de fruits.
- Ils sont très respectueux des licornes. Pour eux, elles symbolisent la pureté, la vérité et l’innocence. Il s'agit d'animaux sacrés qu'il ne faut blesser ou encore tuer sous aucun prétexte.
- Chez eux, le divorce est prohibé est totalement impensable. Chez les Elfes, les mariages ne sont pas arrangés, on se marie par amour. Ainsi, quitter cette personne ou la remplacer par une autre est inacceptable puisque l'union est supposée être éternelle.

Emblème et devise de la famille royale : Lyndhraël possède un grand nombre de familles royales. Ainsi, les emblèmes sont très nombreux et prendraient trop de temps à décrire. Toutefois, Gondolin étant la capitale, et par conséquent la ville la plus influente, nous allons nous attarder sur son emblème. Il s'agit d'une licorne ailée, symbole de la famille Arthadril, souveraine de Gondolin. Leur devise est : "L'amour de tous, la force d'un seul".
Histoire de la royauté : Les Elfes étant des êtres immortels, l'histoire des dirigeants de Gondolin se résume en une seule et unique phrase. Effectivement, Fanior Arthadril et sa femme, la reine Hiriel, gouvernent depuis toujours. Ils ont toujours été, et sont encore aujourd'hui, très appréciés du peuple. Ce sont des dirigeants compréhensifs, à l'écoute et bienveillants qui ont su gagner l'amour et le respect de leurs sujets. Toutefois, si jamais ils venaient à leur arriver quelque chose, la relève est déjà assurée, le couple ayant eu trois enfants : deux garçons et une fille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 16:54

        La société des Dao-Siths
Société : Il est très difficile de qualifier le régime politique actuel des Dao-Siths... Certes, le souverain de ce territoire est prêt à tout pour garder son trône, il se montre très violent et haineux à l'égard de nombreuses espèces et très autoritaire envers la sienne, ce qui pourrait faire penser à une tyrannie. Mais malgré tout, le terme monarchie absolue est sans doute le plus adéquat puisque le roi règne seul, et possède absolument tous les pouvoirs.
Bien entendu, lui aussi possède un conseil restreint constitué de seulement trois membres : Le Grand Argentier, responsable des finances royales ; le "Maître des Chuchoteurs", en charge de la collecte et du regroupement des renseignements et rumeurs glanés auprès d'informateurs et finalement le Commandant des armées et responsable de la sécurité de la capitale. Ici, aucun responsable de la justice ni représentant de la religion puisque le souverain lui-même détient le pouvoir judiciaire et se trouve à la tête du mouvement religieux.
A savoir que les conseillers jouent un rôle très mineur. Ces derniers semblent totalement soumis au pouvoir royal et n'osent que très rarement contrarier sa majesté qui a l'habitude de n'en faire qu'à sa tête.
On note également, hors de la capitale, la présence d'un système de féodalité puisque le royaume est divisé en plusieurs régions. Ainsi, certains nobles disposent d'un pouvoir souverain plus ou moins important. Ils dirigent une région bien définie, ils en sont les seigneurs, les dirigeant, mais officient en tant que vassaux pour le pouvoir royal auquel ils ont prêté allégeance.
Au sein de ces régions, les souverains sont considérés comme des suzerains, attribuant des fiefs, autrement dit des terres, à d'autres nobles qui deviennent à leurs tours leurs vassaux, leurs bannerets. Ces individus sont donc sous l'autorité de celui qui gouverne leur région, mais ils doivent également prêter allégeance au pouvoir royal.

Traditions, Us & Coutumes : Chaque mois, les Dao-Siths organisent ce qu'ils nomment "les jeux de Mortaïrel". Semblables aux combats de gladiateurs, ces jeux voient s'affronter, jusqu'à la mort, les Seigneurs Sith qui utilisent leurs armes et tous leurs pouvoirs pour obtenir la victoire. Vu comme un évènement incontournable en Mortaïrel, ces jeux peuvent apporter le respect, la gloire et la fortune à celui qui les remporte.
- Lorsqu'un Dao-Sith atteint la majorité, qu'il soit garçon ou fille, il doit passer "le test du guerrier". Au cours de ce test, il doit se battre contre l'un de ses semblables qui, lui aussi, passe le test. A savoir que les combats peuvent être mixtes. A la fin du combat, un seul doit rester en vie. Cet affrontement symbolise le passage à l'âge adulte et le commencement d'une toute nouvelle vie, ou la fin, si jamais on vient à perdre le duel. Le vainqueur du test se voit organiser un grand banquet en son honneur, une grande célébration au cours de laquelle il obtiendra le statut d'adulte. Le perdant, quant à lui, verra son corps brûlé.
- Tous les matins, une messe est organisée en l'honneur d'Imedras. Il est obligatoire pour tous les Dao-Siths d'assister à cette dernière. Inutile de dire que le culte de la Créatrice est également prohibé.

Emblème et devise de la famille royale : La maison Vilghaal gouverne actuellement les terres de Mortaïrel. Son emblème est un basilic et sa devise est la suivante : "A jamais invaincue".
Histoire de la royauté : Depuis la création du monde, trois dynasties se sont succédées en Mortaïrel : celle des Desddani, des Arkhear, et la dynastie actuelle, celle des Vilghaal. Voilà maintenant plus de cinq siècles que la famille règne sur le royaume. Si au cours de ce règne des coups d'états ont été tenté, aucun n'a été couronné de succès, les traîtres ne parvenant jamais à détrôner ceux dont le côté obscur a toujours habité l'âme. Ainsi, la maison Vilghaal, s'est forgée une réputation de famille indétrônable. La crainte poussa les plus ambitieux à prêter allégeance et à oublier leur soif de pouvoir.
Aujourd'hui, le seul représentant de la famille est Denetor Vilghaal. En tant que seul héritier du trône, Denetor est monté au pouvoir il y a environ une vingtaine d'années, juste après le décès de son père. Régnant d'une main de fer sur le territoire, le Seigneur Sith est à la fois puissant, ambitieux, paranoïaque et fanatique. Maîtrisant le côté obscur de la Force, il dirige son pays d'une main de fer, imposant sa volonté par la force et s'assurant la fidélité de ses sujets grâce à la peur, comme sa famille l'a toujours fait. Ambitieux, Denetor a toujours désiré plus que ce qu'il possédait. Fanatique, il voue un culte au Gardien, dont il est intimement convaincu d'être le descendant de par la communion qu'il a avec la côté obscur... Qui plus est, il est prêt à tout pour le ramener, pour le libérer du royaume des morts, afin qu'il puisse régner sur la terre et faire de lui son bras droit, et, pourquoi pas, un dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 17:17

        La société des Kowitchs
Société : La société des Kowitchs est un parfait exemple de monarchie absolue. Au centre du pouvoir politique, on retrouve la famille royale, et principalement le roi, qui se dit de descendance divine. D'après la légende, les dieux eux-même auraient choisi de confier le commandement à la maison qui gouverne le pays, considérant ses membres comme des êtres différents, supérieurs, presque hors du commun. Ils sont donc les élus. Pour cette raison, aucun coup d'état n'a jamais été tenté au sein du territoire; au contraire, le peuple se montre très respectueux avec ses dirigeants.
En tant que vaisseaux, messagers du divin, les rois d'Odentaï ont donc une mission à remplir : celle d'assurer la prospérité de son pays et de son peuple. Puisqu'il est donc le dirigeant suprême, le roi décide seul de la politique à mener. De plus, il est à la fois l'administrateur principal, le chef des armées, le premier magistrat et le prêtre suprême. Il contrôle tout mais dans la pratique il délègue l'exécution de ses décisions à des conseillers qui s'articulent autour de lui sous la forme d'un conseil restreint.
Le conseil restreint est dirigé par le grand vizir, une sorte de premier ministre qui s'occupe de faire exécuter les décisions du monarque et rend la justice en son nom. En tant que membres du conseil, on retrouve le Grand Argentier, responsable des finances royales ; du Maître des Lois, celui qui s'occupe de rédiger les lois et de les faire appliquer en collaboration avec le grand vizir et le roi ; du "Maître des Chuchoteurs", en charge de la collecte et du regroupement des renseignements et rumeurs glanés auprès d'informateurs et finalement du Commandant des armées et responsable de la sécurité de la capitale. Le conseil est très souvent présidé par le roi. Toutefois, si jamais il ne peut être présent, il délègue son pouvoir au grand vizir.
On note également, hors de la capitale, la présence d'un système de féodalité puisque le royaume est divisé en plusieurs régions. Ainsi, certains nobles disposent d'un pouvoir souverain plus ou moins important. Ils dirigent une région bien définie, ils en sont les seigneurs, les dirigeant, mais officient en tant que vassaux pour le pouvoir royal auquel ils ont prêté allégeance.
Au sein de ces régions, les souverains sont considérés comme des suzerains, attribuant des fiefs, autrement dit des terres, à d'autres nobles qui deviennent à leurs tours leurs vassaux, leurs bannerets. Ces individus sont donc sous l'autorité de celui qui gouverne leur région, mais ils doivent également prêter allégeance au pouvoir royal.

Traditions, Us & Coutumes : Chez les Kowitchs, les femmes sont considérées comme maudites et dangereuses. Ainsi, Une fois que le corps d'une femme a atteint sa maturité - entre 15 et 22 ans - elle doit subir la colotomie. Cette "opération" a pour but de sectionner le ko, la privant alors de toutes ses passions, de toutes ses émotions mais également de sa personnalité et de ses capacités. Sans le ko, elle devient docile et maniable, obéissant à tous les ordres qu'on lui donne sans poser la moindre question. C'est ainsi que l'individu masculin la contrôle. Toutefois, après un certain temps, le ko commence à repousser. C'est pourquoi la colotomie doit être répétée tous les ans afin d'éviter que la femme Kowitch ne retrouve tous ses moyens.
- En Odentaï, les femmes ne lancent jamais une conversation sans y être invitées. Elles ne peuvent participer que si un homme a pris la parole avant elles et lui a demandé par la suite son opinion ou bien sa réponse. De même il est mal venu pour un homme de laisser une femme avoir le dernier mot d'une conversation.
- Une femme ne dois jamais regarder un homme dans les yeux à moins que celui-ci ne lui adresse la parole.

Emblème et devise de la famille royale : Depuis toujours, Odentaï est sous le contrôle de la maison Sheastar. Leur emblême est un phœnix, et leur devise est la suivante : "De nos cendres nous renaissons."
Histoire de la royauté : Elle se veut très courte en réalité. Depuis toujours, seule la maison Sheastar contrôle le royaume. Les membres de cette famille sont considérés comme des êtres presque divins par le peuple kowitch puisque d'après la légende ils seraient les messagers, les vaisseaux des divinités, sur terre pour accomplir leur volonté. Qui plus est, les hommes de la famille sont détenteurs de la flamme bleue, une forme de maîtrise très rare et particulièrement puissante, ce qui ne fait que renforcer le respect des sujets envers la royauté.
Actuellement, le roi des Kowitchs est Elios Sheastar, un homme conservateur, quelque peu naïf et effrayé par le changement. Pas de chance pour lui, son royaume est en pleine crise. En effet, une rébellion sévit en Odentaï dans le but de libérer les femmes de l’oppression des hommes. Le leader de ce mouvement n'est autre que la princesse, Visenya, fille d'Elios et sœur de Viserys.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 17:39

        La société des Mermaids
Société : Le régime politique des Êtres de l'eau est sans aucun doute le plus libéral de tous les royaumes. Il ne s'agit pas d'une démocratie mais d'une monarchie constitutionnelle. Par définition, une monarchie constitutionnelle est un système qui reconnaît un monarque élu ou héréditaire comme chef du royaume, mais où les pouvoirs du dirigeant sont limités. Dans le cas des Mermaids, le dirigeant n'est pas élu. Ainsi, le pouvoir est donné à une famille comme dans les autres territoires, et ce sont les enfants du souverain actuel qui prendront sa suite.
La monarchie des Sirènes est une monarchie royale parlementaire - le parlement étant représenté par un conseil restreint - basée sur une séparation des pouvoirs. Le monarque est alors le chef symbolique du pouvoir exécutif, ce qui signifie qu'il ne possède pas de réels pouvoirs, ces derniers étant en principe dévolus à un conseiller bien spécial qu'on nomme la Main du Roi. Ce conseiller est choisi par le souverain, mais le conseil restreint a aussi son mot à dire et peu refuser un candidat. Le conseil est par ailleurs composé du Grand Argentier, responsable des finances royales ; du Maître des Lois, responsable de la justice ; du "Maître des Chuchoteurs", en charge de la collecte et du regroupement des renseignements et rumeurs glanés auprès d'informateurs ; la Dame Abbesse ou le Grand Abbé, représentant de la religion et simple conseiller, et finalement du Commandant des armées et responsable de la sécurité de la capitale.
Le monarque dispose de prérogatives afin d'exercer son rôle. Il a donc un droit de regard sur tous les choix que font la Main et le conseil. Il est en mesure de donner son opinion, de critiquer la politique menée par le conseil, et c'est également lui qui préside le conseil. De ce fait, il joue un rôle neutre et peut servir de médiateur. De plus, Il est toujours au courant de ce qui se passe dans le royaume et n'est jamais laissé de côté.
On note également, hors de la capitale, la présence d'un système de féodalité puisque le royaume est divisé en plusieurs régions. Ainsi, certains nobles disposent d'un pouvoir souverain plus ou moins important. Ils dirigent une région bien définie, ils en sont les seigneurs, les dirigeant, mais officient en tant que vassaux pour le pouvoir royal auquel ils ont prêté allégeance.
Au sein de ces régions, les souverains sont considérés comme des suzerains, attribuant des fiefs, autrement dit des terres, à d'autres nobles qui deviennent à leurs tours leurs vassaux, leurs bannerets. Ces individus sont donc sous l'autorité de celui qui gouverne leur région, mais ils doivent également prêter allégeance au pouvoir royal.

Traditions, Us & Coutumes : - Les Mermaids n’ont a priori pas le droit d’entrer en contact avec les habitants du monde terrestre. Ces derniers sont en effets jugés dangereux et néfastes.
- Opposés à toute forme de violence, ils ne l'utilisent qu'en tout dernier recours, lorsqu'il n'y a aucune autre solution. Seulement, il est toujours extrêmement difficile pour eux de prendre une vie car ils trouvent cela totalement inhumain et en désaccord avec la Créatrice.
- A l'adolescence, chaque sirène se lie d'amitié avec un Narval, qui lui servira de gardien lorsqu'elle parcourra l'océan. On raconte que ce lien dure jusqu'à la mort de l'un des deux individus et lorsque cela arrive, la souffrance serait quasi-insupportable pour celui encore en vie.

Emblème et devise de la famille royale : L'emblème de la famille royale, les Trosken, est un trident autour duquel une murène est enroulée. Leur devise est " A travers la terre, à travers la pierre, l'eau se fraye toujours un chemin."
Histoire de la royauté : Les Trosken règnent sur les Mermaids depuis toujours, ou tout du moins depuis aussi longtemps qu'on puisse s'en souvenir. Puisqu'ils ont choisi eux-mêmes de partager leurs pouvoirs et accueillis la décision du peuple de fonder une monarchie constitutionnelle, il n'a jamais été question de les remplacer. Même si le rôle des souverains est plus symbolique qu'autre chose, il reste très aimés des citoyens et personne ne souhaite se débarrasser d'eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 19:32

        La société des Hommes
Société : La société des Hommes est une monarchie, donc basée sur la royauté. D'ordinaire le roi gouverne en compagnie d'une reine, dont le rôle est secondaire, l'homme étant censé être supérieur à la femme, comme dans la majorité des peuples.
Le monarque, qui possède tous les pouvoirs, est alors épaulé par un conseil restreint dirigé par un individu qui porte le titre de Main du roi, une sorte de bras droit à sa majesté, une personne à qui il peut déléguer son pouvoir décisionnel. La Main peut alors rendre la justice et prendre des décisions au nom de sa majesté. La Main est par ailleurs chargée de diriger le conseil qui est composé du Grand Argentier, responsable des finances royales ; du Maître des Lois, responsable de la justice ; du "Maître des Chuchoteurs", en charge de la collecte et du regroupement des renseignements et rumeurs glanés auprès d'informateurs ; la Dame Abbesse ou le Grand Abbé, représentant de la religion et simple conseiller, et finalement du Commandant des armées et responsable de la sécurité de la capitale. Le roi, la main et les conseillers se chargent alors de prendre les décisions.
On note également, hors de la capitale, la présence d'un système de féodalité puisque le royaume est divisé en plusieurs régions. Ainsi, certains nobles disposent d'un pouvoir souverain plus ou moins important. Ils dirigent une région bien définie, ils en sont les seigneurs, les dirigeant, mais officient en tant que vassaux pour le pouvoir royal auquel ils ont prêté allégeance.
Au sein de ces régions, les souverains sont considérés comme des suzerains, attribuant des fiefs, autrement dit des terres, à d'autres nobles qui deviennent à leurs tours leurs vassaux, leurs bannerets. Ces individus sont donc sous l'autorité de celui qui gouverne leur région, mais ils doivent également prêter allégeance au pouvoir royal.

Traditions, Us & Coutumes : Avant chaque bataille, les hommes ont pour rituel de sacrifier un dragon et d'en manger la chaire. Ce procédé est censé leur donner du courage, et le feu de l'animal les habiter au cours de l'affrontement, leur procurant une énergie sans pareil.
- Lors des évènements importants, les Hommes ont pour habitude de fumer la Kowa, une plante qui, d'après la légende, est censée apporter à la fois sagesse et force.
- Une fois adolescent, chaque individu peut prétendre devenir un dragonnier. Seulement, on ne le devient pas du jour au lendemain. Tout d'abord, il faut que l'apprenti trouve l'œuf de dragon qui lui convient, celui qui abrite la créature qui sera unie à lui jusqu'à sa mort. Parfois, cela peut prendre plusieurs mois, mais il est impossible de se tromper car l'œuf n'éclora que lorsque son véritable dompteur le touchera. Une fois le dragon venu au monde, le jeune dragonnier passera plusieurs semaines en sa compagnie, jour et nuit, afin que leurs âmes s'entremêlent. Ce n'est qu'ensuite que le véritable entraînement commencera, quand les deux êtres seront totalement en phases.

Emblème et devise de la famille royale : La famille qui gouverne actuellement les terres de Byzantia est celle des Faeleon. Leur emblème est un dragon à trois têtes et leur devise est la suivante : "Coupez-nous la tête il en repoussera deux".
Histoire de la royauté : Byzantia est sans aucun doute le royaume où "le jeu des trônes" a connu le plus grand succès. Au cours des siècles, les batailles pour le trône se sont enchaînées, le sang a coulé et les maisons souveraines ont changées. Actuellement, la maison Faeleon gouverne le royaume, et ce depuis maintenant cinq générations. Il y a peu, c'était encore le roi Bragar Faeleon qui gouvernait, mais il est mort subitement, emporté par une forte fièvre. Son fils, le prince Caesar Faeleon a disparu de la surface de la terre le même jour. Personne ne sait s'il est en vie ou s'il a connu le même sort funeste que son père. Certains disent que c'est lui qui serait responsable de la mort du roi, ce qui expliquerait sa fuite... Mais certains refusent de croire en cette théorie. Quoi qu'il en soit, c'est actuellement la reine Maharet Faeleon, deuxième épouse de Bragar, qui règne sur Byzantia. Enceinte, elle porte le futur héritier du royaume, ce qui sécurise sa place sur le trône.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Messages : 68
☪ Crédits : ava › hollow bastion
☪ Âge : Des milliers d'années
☪ Race : Déesse

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter Ven 22 Mar - 20:37

        Les tribus d'Irioth
Si au sein des cités libres les sociétés et les modes de vies peuvent être comparables à ceux d'Ilinar, c'est très différent avec les tribus nomades qui occupent le continent. Certains sont particulièrement sauvages et d'autres très dangereuses. Vous trouverez ci-dessous une description de ces quatre tribus.

Les Nekmets sont une des tribus les plus craintes. En effet, elle pratique l’anthropophagie. On raconte que les Nekmets sont devenus cannibales après une grande famine. Repoussés dans les coins les plus reculés de la forêt, ils n’auraient eu d’autre choix que d’avoir recours à ces moyens extrêmes. Ils auraient perpétués ces techniques, car elle leur donne une force et une croissance bien supérieure aux autres hommes. En effet leur régime alimentaire fait que les hommes les plus petits de la tribu doivent mesurer un mètre quatre-vingt au moins. Lorsque la nourriture vient à manquer, bien que normalement prohibée au sein de la tribu, les vieillards et les malades sont bien souvent sacrifiés pour le bien commun, car en cas d’attaque, les hommes doivent être forts. Leur croyance consiste à penser qu’en buvant le sang et en mangeant la chair des ennemis, on s’approprie leur force, mais beaucoup continue sans vraiment y croire, simplement par tradition et pour effrayer les ennemis. Toutefois, ces pratiques sont responsable d’une maladie récurrente chez les Nekmets ; le Kuru. Elle semble frapper aléatoirement. Les personnes atteintes peuvent souffrir de perte de l’équilibre pendant quelques mois avant de succomber à la maladie. La tribu des Nekmets est exclusivement composée d'humains.

Les Sakaraes sont une tribu extrêmement respectée. Ces nomades voyages sans cesse et sont toujours à errer de village en village, apportant soin et aide à ceux qui en ont besoin. Ils sont complètement pacifiques et refusent de prendre les armes même s’il ne sagit que de se défendre. Ils sont végétariens, car ils répugnent le meurtre et refuse de manger quoique ce soit qui ai au préalable dû être tués. Ils vivent en communion avec la nature. On raconte qu’ils sont capables de guérir les personnes en leur donnant une partie de leur énergie, mais nul ne sait vraiment la limite entre la réalité et la légende. Ils vénèrent par-dessus tout la créatrice et lui rendent hommage chaque jour par des prières. Les Sakaraes ne sont pas que des hommes, cette tribu est composée de nombreuses espèces. Néanmoins, il y a de plus en plus de tensions entre les anciens de la tribu et les plus jeunes. En effet certains pensent qu’ils ne doivent pas se laisser écraser, voler ou pire, blesser et tuer de la sorte. Ils aimeraient lever une arme défensive pour se protéger. Mais là encore, ce ne sont que des paroles. Elevés toute leur vie dans le mépris du combat, il n’est pas certain qu’ils en soient capables, quoiqu’ils en disent.

Les Myuris sont une tribu de guerrier, dirigée par une femme. En effet, il est d’usage pour les Myuris de penser que les femmes sont plus fortes que les hommes et qu’elles ont une capacité plus grande à prendre des décisions. Leurs leaders ont ainsi toujours été de sexe féminin. La tribu est constituée exclusivement d'humains qui sont assez haineux des autres races. Les Myuris sont donc un peuple très imprévisible et dangereux, qui vit en pillant et en détruisant les petits villages dans lesquels ils passent. Leur réputation est telle qu’ils n’ont presque jamais besoin de se battre, mais causer la dévastation leur procure toutefois un grand plaisir. Ce peuple est très soudé mais il est rare de le voir voyager dans son intégralité. Souvent, ils se séparent pour éviter trop de conflits internes, et la chef nomme un sous-chef responsable d’un second groupe, ce qui permet de séparer la plupart du temps ceux qui ont tendance à trop souvent se battre ensemble. Ils se retrouvent néanmoins toujours une fois par mois pour de grandes festivités dans un village choisi aléatoirement, et qui bien souvent est détruit avant le lever du jour.

Les Estrons sont très sauvages. Ils ne communiquent entre eux que par la pensée, ce qui leur donne un avantage certain sur leurs ennemis. Ils ne s’en prennent que rarement aux villages, mais sont les ennemis jurés des Nekmets. Ainsi, ils sont plutôt bien accueillis dans les villages, et ne tiennent pas à ce que cela change : en effet, la tribu est constitué uniquement d’hommes, et ils sont connu pour user de leur charme. Fantasme de beaucoup, ils sont considérés par certains comme une légende pour bonne femme, mais c’est loin d’être le cas, et lorsqu’ils font une halte ils trouvent toujours un lit dans lequel se réchauffer. Ils sont très reconnaissables aux nombreux tatouages qu’ils arborent. Mais ce n’est pas vraiment pour l’esthétique que ces dessins sont présents sur leur corps. Les Estrons sont partisans d’une totale transparence, ainsi toute leur vie est écrite sur leur corps, chaque personne aimée, chaque personne tuée, chaque bonne et mauvaise action. Tous les évènements marquant de la vie des Estrons sont imprimées sur leur corps, mais leur visage doit rester intact jusqu’à leur mort. A ce moment-là, seul leur nom est gravé sur leur front, s’ils sont morts naturellement. Si ce n’est pas le cas, le nom du meurtrier est inscrit sur son front afin que, selon la légende, il puisse le retrouver dans la mort. C’est de là que vient la grande animosité entre Nekmets et Estrons. Au courant de la légende, lors d’une grande bataille, les Nekmets ont intégralement dépecé les Estrons avant de les dévorer. Il n’y avait pas de plus grand affront pour ces derniers, et depuis, dès qu’ils se croisent, cela fini toujours dans un terrible bain de sang.

© INFOS RÉDIGÉES PAR BICHOU & PSYCHOTIKBITCH
Toute reproduction est interdite
. Merci de respecter mon travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❦ Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter

Revenir en haut Aller en bas

► Les sociétés de Génosia ▣ à consulter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A FEAST FOR CROWS ™ Ϟ Episode I :: a d m i n i s t r a t i o n :: The Truth Beneath the Rose-